Accueil des scolaires

La Maison des Hommes et des techniques propose une offre de médiation variée à l’attention des scolaires et de leurs accompagnants. Forte de leur visite adaptée de l’exposition « Bâtisseurs de navires », des expositions temporaires, de leurs ateliers pédagogiques et de leurs parcours EAC, l’équipe de médiation présente ici les informations principales. Pour plus de renseignements et pour accéder au dossier pédagogique, contactez-nous.

Informations pratiques

Maison des Hommes et des techniques
Bâtiment Ateliers et Chantiers de Nantes
2 Bis Boulevard Léon Bureau
44200 NANTES

Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h.

Tarifs : 1 classe : 60 euros pour la demi-journée, 80 euros pour la journée.
Réservations par téléphone au 02 40 08 20 22 ou par mail à l’adresse mht.nantes@wanadoo.fr.

Formule « Bâtisseurs »

Durée : 1h30 à 2h

Descriptif : À quoi ressemblaient les chantiers navals ? Quels étaient les métiers de la construction navale? Dans quelles conditions et avec quels outils les ouvriers travaillaient-ils ? C’est à ces questions et à bien d’autres encore que la visite commentée de l’exposition permanente vous aidera à répondre en s’appuyant notamment sur des photographies, des outils ou des vidéos.

Déroulé de la visite :

  1. A quoi ressemblait le site des chantiers

La visite de l’exposition « Bâtisseurs de navires » commence par la découverte d’une photographie aérienne des chantiers navals encore en activité en 1976. Cette première étape permet ainsi de repérer les principales structures (cale à sous-marin, grue titan…) liées à la construction d’un navire et de se rendre compte quelles traces du passé sont encore visibles aujourd’hui.

  1. Différentes étapes et métiers de la construction navale

La seconde partie de la visite se focalise sur les différentes étapes de construction d’un navire et les métiers qui y sont liés. Cette étape se construit autour de différentes mises en scène : un tronçon de navire en acier (de 3,80 m de hauteur et 5 m de largeur), des outils appartenant aux différents métiers de la construction navale (bureau d’étude, traçage, dessin, formage, rivetage…), des témoignages sonores… Cela permet de d’aborder  la question des grands changements techniques survenus au cours des XIXème et XXème siècles, ainsi que les conditions de travail des ouvriers et leurs revendications.

  1. Lancement d’un navire et fermeture des chantiers navals

La visite se termine par la projection de deux films :

  • « Lancement du navire Le Corse » (durée 3 min), permettant d’appréhender tous les préparatifs et la technique d’un lancement de navire.
  • Film sur la fermeture des chantiers navals (durée 6 min) : ce document permet d’observer les manifestations des ouvriers luttant contre la fermeture des chantiers Dubigeon (1987) et les licenciements.

Formule « Nantes, d’isles en île »

Durée : 2h

Descriptif : Cette visite permet de comprendre les changements d’un quartier et les mutations d’un espace productif à travers l’exemple de l’actuelle Ile de Nantes. A travers un ensemble de cartes anciennes illustrant la formation progressive du quartier et des photographies anciennes et récentes, les élèves apprennent aussi à se repérer sur une carte.

©Musée départemental Dobrée, inv. 956-1-829, repr. Patrice Giraud, Denis Pillet, Inventaire général (DRAC)

Déroulé de la visite :

  1. Changement géographique : d’un archipel d’îles à une seule grande île

La visite débute par une comparaison de cartes successives représentant la zone de l’Île de Nantes au fil des siècles. Les élèves sont amenés à appréhender l’histoire et le développement du port de Nantes sous l’aspect géographique.

  1. Rôle du port et installations d’industries

La deuxième partie de la visite se concentre sur l’attraction du port de Nantes, et les raisons pour lesquelles différentes industries viennent y installer leurs infrastructures. Les élèves comprennent par ce biais l’importance de la mise en place de réseaux de transports pour les industries et les ouvriers (maquette du pont transbordeur) ainsi que la place importante occupée par les chantiers.

  1. Rallye-photo sur le site des anciens chantiers navals

Enfin la visite se conclue par un atelier-jeu : les élèves, divisés en groupes, cherchent à retrouver à partir de photographies d’archives des traces de cette activité disparue sur le site actuel des anciens chantiers navals. Cette activité leur permet de repérer des traces du passé industriel lié à la construction navale. Appareils photo non fournis par la MHT.

Formule « Le port et les chantiers à l’âge industriel »

Durée : 1h30 à 2h

Descriptif : A travers le fil conducteur du navire Le Bélem, cette visite au sein de notre exposition permanente fera découvrir les chantiers navals à la fin du XIXème siècle. Cette visite permet d’étudier à la fois les grands changements techniques et de comprendre le processus d’industrialisation.

©AHCNN-MHT

Déroulé de la visite :

  1. Les chantiers au XIXème siècle

Pour commencer, la visite présente la période du XIXème siècle comme charnière dans les chantiers navals. Nantes s’inscrit par le développement du commerce comme un grand port de cap-horniers et antillais, fonctionnant en synergie avec les chantiers.

  1. De la coque en bois à la coque acier, et de la voile à la vapeur

Pour comprendre l’importance de la technique dans les chantiers navals, il est ensuite présenté aux élèves les différentes innovations techniques pour la construction navale. Des maquettes montrant des navires avec différents modes de propulsions et une maquette de turbine à vapeur leur sont montrées afin d’illustrer l’évolution technique que cela représente de passer d’une technique à une autre.

  1. Différentes étapes de la construction navale et mutations du travail ouvrier

La période de la révolution industrielle est une période dense techniquement comme socialement. Dans cette troisième partie seront abordées les différentes étapes de construction navale et les savoir-faire propres à la construction acier. Les avancées sociales de l’époque seront aussi évoquées, comme par exemple le combat de la diminution du temps de travail.

Formule « Sur les traces de Pierre et Ilda »

Durée : 2h

Descriptif : Quelles étaient les conditions de vie et de travail des ouvrier.e.s des chantiers navals nantais ? Cet itinéraire propose aux élèves de s’identifier à des ouvrier.e.s ayant vraiment existés afin d’appréhender leur quotidien dans les années 1920. Il s’agit de comprendre leurs difficultés, leurs combats mais aussi leurs victoires.

©AHCNN-MHT

Déroulé de la visite :

La visite débute par la découverte de la fiche du personnel de Pierre Barbier et Ilda Bariller, travailleurs de la navale dans les années 1920 ayant vraiment existés. A partir de ce document, les élèves découvrent qui étaient les ouvrier.e.s des chantiers navals.

Vient ensuite la découverte, au travers de photographies d’archives,  du site des chantiers navals à l’époque où Pierre et Ilda y travaillaient. Les élèves y voient l’intérieur des bâtiments, leur organisation, et également l’utilisation des cales. Cela permet d’intégrer l’environnement et le cadre du travail de Pierre et Ilda.

Par la suite, la visite s’oriente pour comprendre le parcours des ouvriers : leurs origines (nantais et autres), leur formation, leur temps de travail. Cette partie ouvre sur les notions du travail des enfants, du salaire, du temps de travail et des revendications qui y sont liées, ainsi que les notions de syndicats, de manifestations.

La visite se termine par les différentes étapes de construction de navire. Les métiers clés y sont décrits, et leurs conditions de travail y sont abordées. Cela permet d’aborder la question de la sécurité au travail, des accidents et de parler des améliorations des conditions de travail qui ont vu le jour (inspection du travail) ainsi que des actes de solidarité (création du secours mutuel).

Les ateliers pédagogiques

La visite peut être complétée par un atelier adapté en fonction de l’âge des élèves.

ça flotte ou pas ?

Public visé : Maternelle, Primaire et 6èmes
Durée : 20 min

Descriptif : Partant de l’idée commune selon laquelle « Un objet lourd coule », nous allons, au travers de diverses expériences pratiques, faire réfléchir les enfants aux questions de densité, de volume et de flottabilité. Pour les plus grands, l’atelier a aussi pour objectif de faire comprendre le principe d’Archimède ainsi que le calcul de volume.

©AHCNN-MHT

Rallye-photo « Les chantiers, d’hier à aujourd’hui »

Public visé : du CE1 au lycée
Durée : 40 min

Descriptif : À partir d’images d’archives, les élèves doivent se situer dans l’espace et réaliser des clichés des lieux aujourd’hui. L’occasion de regarder différemment le territoire et d’apprendre à regarder les traces du passé…

Atelier-jeu sur les outils

Public visé : du CE1 au lycée
Durée : 30 min

Descriptif : Qu’est-ce qu’une « grenouille » ? À quoi sert une clé Pélican ? À quoi ressemble une « étoile de six becs » ? C’est à ces questions et à beaucoup d’autres que les enfants (ou les plus grands) sont amenés à répondre lors d’un jeu par équipe.

Rencontre un ouvrier !

Public visé : du cycle 2 au lycée
Durée : 45 min

Descriptif : Cet atelier propose d’organiser une rencontre entre la classe et un ancien ouvrier des chantiers afin de favoriser l’échange et la transmission. Il est conseillé d’avoir préparé quelques questions en classe avant la rencontre.

Découvrez aussi le parcours thématique de notre exposition permanente « Bâtisseurs de navires » et de notre exposition temporaire « La face cachée des hélices » sur leurs pages dédiées !

Retrouvez les actualités de la Maison des Hommes et des Techniques sur nos réseaux sociaux (Facebook et Twitter) et également sur notre newsletter !