Évènements

Conférences, inaugurations, nouveautés éditoriales…. Retrouvez ici tous les évènements en cours, à venir ou passés proposés par la Maison des Hommes et des techniques.

Exposition d'art plastique "Déformer, transformer, exprimer" par Handiclap

Après une édition 2021 remodelée du fait de la crise sanitaire, le festival Handiclap est revenu cette année dans un format plus traditionnel pour sa 35e édition.

Comme tous les ans, la Maison des Hommes et des techniques a eu le plaisir d’accueillir une partie du festival Handiclap avec l’exposition d’arts intitulée « Déformer, transformer, exprimer ».

Vous avez ainsi pu  y découvrir les œuvres de :

  • Accueil de Jour – ESAT La Soubretière, œuvre collective
  • Atelier d’Arts Plastiques – EPMS Le Littoral, illustrations, peinture acrylique et collages
  • decaNewton, entropie sculpturale de rage poétique
  • Foyer de vie Les Abris de Jade, sculpture, peintures et graff
  • FAM Les Colombes – EPMS Le Littoral, créations plastiques
  • L’atelier peinture de Sof, peinture acrylique abstraite et intuitive
  • MAS de la Sèvre – APAJH 44, créations plastiques
  • SAESAT ESAT La Soubretière, compositions artistiques à partir de matériaux recyclés
  • « Les Talentueux » SESSAD DI-TFC – APAJH 44, tableau collectif
  • Unité de Formation Pédagogique – L’Etape Jeunes et IME Val-Lorie – APAJH 44, sculptures bois, métal et tissu

"Dans les roues de la petite reine", une exposition réalisée par le CIEL

Du mercredi 9 février 2022 au vendredi 18 février 2022, la Maison des Hommes et des techniques a eu le plaisir d’accueillir l’exposition temporaire Dans les roues de la petite reine, réalisée par le Conservatoire industriel de l’estuaire de la Loire (CIEL).

Présentation

Le CIEL, association créée en 2011 et spécialisée dans la préservation et conservation du patrimoine artisanal et industriel de l’estuaire de la Loire, a décidé de se pencher sur l’histoire d’une spécialité nantaise longtemps oubliée, celle de la fabrication de cycles !

De nombreuses marques aujourd’hui disparues comme Stella, Aumon ou Phébus ont fait la renommée de la « petite reine » nantaise. C’est notamment par les courses cyclistes que les cycles vont connaitre une certaine popularité : dès sa première édition, le Tour de France passe par Nantes et des coureurs cyclistes locaux se font un nom comme Lucien Mazan dit « Petit Breton ».

C’est toute cette histoire d’une industrie nantaise du vélo que le CIEL a fait revivre à travers cette exposition initialement proposée dans le cadre des Journées du Patrimoine 2021 et que la MHT vous  a proposé de (re)découvrir en partie.

©MHT

"Travail", une exposition photographique de Cyrille DUPONT

Du lundi 25 octobre 2021 au mercredi 10 novembre 2021, la Maison des Hommes et des techniques a eu le plaisir d’accueillir une exposition photographique de Cyrille DUPONT.

Présentation
©Cyrille Dupont/The Pulses

Fondateur de The Pulses, agence photographique et audiovisuelle spécialisée dans la communication d’entreprises, Cyrille Dupont a commencé, dans les années 1990, une série sur le thème du « travail », un de ses sujets récurrents.

La crise sanitaire questionne sous un nouvel angle la notion de « travail » et Cyrille Dupont part du constat suivant : début 2020, la pandémie mondiale met la planète en veille. Un tiers de la population est confinée. Très peu de pays ont des structures institutionnelles permettant d’absorber de tels chocs en maintenant le niveau de vie de la population alors que l’outil productif est en sommeil.
L’organisation de l’ensemble des filières a été bouleversée, le travail à distance s’est déployé massivement lorsque cela était possible. La santé, la recherche, l’agroalimentaire, la construction, l’industrie, les réseaux, la logistique, les transports, l’accès aux ressources… nécessitent une intervention physique des individus. Les images présentées à la MHT évoquent ces métiers.

Les photographies ont été réalisées dans une vingtaine de pays, de l’Australie au Vietnam en passant par le Canada, l’Egypte, la France, la Suède, la Hongrie… Le principe est de mettre en avant les personnes photographiées dans leur environnement professionnel sans les faire poser.

Cette première exposition s’inscrit dans le cadre d’un projet global sur les transformations du monde du « travail ».

Cyrille DUPONT et The Pulses

Photographe depuis 1989, Cyrille DUPONT a commencé des séries de reportage sur l’architecture contemporaine à Paris et sur des campagnes de pêche en Atlantique Nord donnant lieu à des publications dans la presse française et internationale. Par la suite, Cyrille DUPONT a travaillé pour des chaînes de télévisions (photographe de plateau) ainsi que pour l’Agence Gamma (reportages internationaux pour la presse magazine française et étrangère). Son travail a donné lieu à plusieurs expositions et ouvrages.

Depuis 1996, Cyrille DUPONT a créé un réseau de photographes implantés à l’étranger qui est devenu, en 2017, l’agence The Pulses présente dans quarante villes en France et dans une centaine de pays à travers le monde. Cette agence est spécialisée dans la conception et la réalisation d’images qui accompagnent la stratégie communication d’entreprises et d’institutions.

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur le travail de Cyrille DUPONT, découvrez son interview réalisée par Alternantes FM.

La Fête de la Science à la MHT

Depuis plusieurs années, la MHT participe à l’évènement scientifique incontournable en France, la Fête de la Science. Outils de sensibilisation du grand public à la culture scientifique, cette nouvelle édition, et non des moindres puisqu’il s’agissait des 30 ans de la Fête de la Science, s’est tenue du 1er au 11 octobre 2021.

Programmation

Cette année, la MHT vous a proposé un cycle de deux conférences dont la thématique principale était liée aux questions environnementales. L’accent a en effet été mis sur l’empreinte écologique des transports maritimes sur l’environnement  et les ressources biologiques insoupçonnées de ce dernier.

Conférence « De la caravelle au voilier cargo, l’éolien au cœur de nouvelles découvertes »
Intervention de David PLOUVIEZ, maître de conférence en histoire à l'Université de Nantes. ©MHT

Nous avons eu le plaisir d’accueillir une conférence de l’Université de Nantes autour de la question de l’éolien et des transports maritimes et de l’exemple historique de la caravelle.

Instrument de grandes expéditions maritimes, la caravelle représente la première découverte capitale en technologie maritime européenne.

Si par la suite, la propulsion à voile n’a jamais complètement disparu, elle est restée cantonnée à des usages récréatifs et sportifs. De nos jours, l’essor du transport maritime n’est pas sans conséquence sur l’environnement mais également sur le climat, situation d’autant plus préoccupante que les océans, en absorbant une partie du CO2 contenu dans l’atmosphère, contribuent à réguler le climat à l’échelle mondiale. Face à l’urgence et au risque de dérèglements climatiques, le vent énergie propre et inépuisable, se trouve au cœur d’innovations technologiques et se voit progressivement réhabilité au sein du commerce maritime.

En ce sens, l’émotion de la découverte reste intacte même si elle change de nature : il ne s’agit plus de découvrir de nouveaux territoires mais au contraire, après avoir pris conscience des limites de notre planète d’imaginer, en s’appuyant sur l’énergie éolienne, le navire du futur.

Pour illustrer ce propos, plusieurs chercheurs et chercheuses de laboratoires et centres de recherches de l’Université sont intervenus :
David PLOUVIEZ, maître de conférences en histoire moderne est intervenu sur la circulation des savoir et savoir-faire de la construction navale aux XVe et XVIe siècle;
Rodica LOISEL, maître de conférence en économie nous a parlé du modèle économique du navire à voile avec un de ses élèves Matthis LE BIDEAU;
Nils JOYEUX, dirigeant de l’entreprise Zéphyr et Borée a présenté la construction du premier cargo à voile moderne Canopée;
Françoise LEROI, directrice de recherche à l’Ifremer, est intervenue sur les bactéries marines;
Awa SAM LEFEBVRE, chercheure chargée d’enseignement en sécurité et sûreté maritimes a présenté la réglementation en vigueur et son évolution concernant les innovations technologiques des nouveaux transports maritimes.

Conférence "Etonnants Polymères"

Eric LEROY, directeur de recherche au CNRS  (Centre National de Recherche Scientifique) et membre du laboratoire GEPEA (Génie des procédés Environnement-Agroalimentaire) sur les procédés de transformations des polymères naturels, mène depuis plusieurs années des recherches sur ces matériaux, notamment sur les procédés de recyclages et la mise en œuvre de polymères biosourcés.

Pour cette conférence, Eric LEROY est intervenu dans le cadre du GFP (Groupe Français d’Études et d’Applications des Polymères).

Il y a un peu plus de 100 ans, Hermann STAUDINGER définissait la notion de chaîne polymère. Matière mal définie, classée parmi les matières « molles », les polymères, ou plastique dans le langage commun, ont pris depuis une place considérable dans notre société. Eric LEROY nous a démontré à quel point la vie de chacun y est intimement associée au travers de ses activités quotidiennes par exemple mais également par les grandes avancées dont elle a pu bénéficier dans certains secteurs comme la santé, l’énergie, la mobilité ou l’environnement. Les polymères sont présents partout et de nouveaux et grands enjeux sont désormais à relever pour pérenniser l’usage de ces derniers : savoir les rendre plus sûrs, plus durable, plus pertinent dans leur fonction jusque dans leur capacité à être systématiquement recyclés et recyclables…

En effet, si ceux-ci sont devenus désormais indispensables, chacun, et plus encore ceux qui ont la connaissance de tous les attendus liés aux plastiques comme les polyméristes, se doivent de répondre avec responsabilité aux grands paradigmes posés comme ceux de leurs usages et devenir, leur présence dans l’environnement…

Exposition "Des machines, des femmes et des hommes : une histoire sensible"

Du 15 juillet 2021 au 1er octobre 2021, la Maison des Hommes et des techniques a  accueilli l’exposition Des machines, des femmes et des hommes : une histoire sensible, réalisée par la Ville de Couëron et l’association Une tour, Une histoire.

L’exposition Des machines, des femmes et des hommes : une histoire sensible a retracé l’histoire d’une industrie couëronnaise, celle des fonderies de plomb de Pontgibaud à Tréfimétaux.

Cette exposition a proposé aux visiteurs de s’immerger dans l’atmosphère des fonderies, depuis leur création en 1861 jusqu’à leur fermeture en 1988.

Tous les sens des ouvrier.e.s étaient en éveil : le bruit des laminoirs, la couleur du métal chauffé au rouge, la vapeur de plomb, les cadences infernales…

Riche de documents d’archives, de témoignages, de photographies, l’exposition a offert au public une approche sensorielle des relations entre machines, femmes et hommes. Elle a mis en évidence la tension entre l’humain et la machine, entre progrès social et progrès technique.

Pour aller plus loin

Depuis près de 30 ans, l’association Une tour, Une histoire créée par d’anciens ouvriers de l’usine Tréfimétaux, travaille à la conservation et à la valorisation du patrimoine lié à cette usine.

Pour rendre cette mémoire ouvrière accessible à tous, l’association a édité 6 ouvrages retraçant différents aspects de la vie de l’usine : histoire de l’usine de Pontgibaud à Tréfimétaux, la grève de 1975/1976, les savoir-faire et conditions de travail, la fermeture, la tour à plomb, le fonctionnement du syndicat…

Bien que l’exposition ne soit plus accessible à la MHT, les 6 numéros des cahiers de « L’Usine » sont toujours disponibles à la vente dans nos locaux :

  • L’usine de Pontgibaud à Tréfimétaux : des ouvriers racontent, 5€
  • 1975/1976, la grève, quand les femmes ont pris la colère, 8€
  • Des machines et des hommes, 8€
  • Chronique d’une fermeture…programmée, 10€
  • La Tour à plomb de Couëron, 5€
  • Le pouvoir est à l’Assemblée générale ! histoire singulière de la CGT de Tréfimétaux, 5€

La collection des 6 livres est proposée à 35€.

Journées Européennes du Patrimoine 2021

Comme tous les ans, la Maison des Hommes et des techniques participe aux traditionnelles Journées Européennes du Patrimoine.

Cette année, la MHT et l’Association Histoire de la construction navale à Nantes vous ont proposé un programme culturel dense avec pas moins de 3 expositions, des mini-conférences, des visites guidées et contées en extérieur. Vous avez ainsi été près de 2000 curieux.ses et passionné.e.s à répondre au rendez-vous ! 

Expositions

Lors de ces JEP,  vous avez pu (re)découvrir nos différentes expositions.

Bâtisseurs de navires : par le bais d’outils, de maquettes, de films, de documents sonores, l’exposition retrace l’histoire de la construction navale à Nantes depuis 2000 ans : les métiers de la navale, les savoir-faire, les conditions de travail… Vous avez aussi pu découvrir les grandes mutations de l’Île de Nantes et l’histoire du pont transbordeur.

La face cachée des hélices : comment réalise-t-on les pales d’hélices ? Qu’est-ce qu’un modeleur ? Le troussage ? À travers des documents, plans, photos et la présentation d’une collection unique de modèles de pales d’hélices issues des Nantaises de Fonderie, nous vous avons proposé de découvrir l’histoire d’une industrie peu connue à Nantes : la fabrication d’hélices !

Des machines, des femmes et des hommes : une histoire sensible : l’exposition réalisée par la Ville de Couëron et l’Association Une tour, Une histoire retrace l’histoire d’une industrie couëronnaise : celle des fonderies de plomb, de Pontgibaud à Tréfimétaux. Le bruit des laminoirs, la couleur du métal chauffé au rouge, les vapeurs de plomb, les cadences infernales… Tous les sens des ouvrier.e.s étaient en éveil !
Des membres de l’association Une tour, Une histoire étaient présents et ont pu échanger avec le public.

Conférences

L’Association Scuplture Navale et la MHT  vous ont proposé des micro-conférences « vieilles coques et nouveaux imaginaires, solutions techniques pour une mobilité fluviale écologique » au début de chaque heure samedi 18 septembre.

Ces courtes conférences animées par des tandems artistes/élèves-ingénieur.e.s ont permis d’aborder des thèmes tels que les énergies embarquées, la motorisation électrique, la construction navale non toxique, le carénage écologique…

Visites guidées et balades contées

Visites guidées

Depuis la fermeture des chantiers Dubigeon en 1987, les deux cales de lancement, la grue Titan et le bâtiment à l’enseigne des Ateliers et Chantiers de Nantes témoignent de cette activité industrielle navale aujourd’hui disparue.
Vous avez été très nombreux.ses à suivre les visites guidées du site des chantiers navals animées par un bénévole et ainsi (re)découvrir cette histoire.

Balades contées « Les chantiers navals : une histoire au féminin »

Les chantiers navals, c’est un milieu d’hommes ? Aucune femme n’y travaillait ? Et bien non ! L’histoire des chantiers navals s’écrit aussi au féminin !

Sur la base d’entretiens réalisés auprès de femmes (dessinatrices, sténo-dactylographes, magasinières, pontonnières…) ayant travaillé aux chantiers navals de Nantes, Marion Le Nevet,  comédienne et metteuse en scène, a redonné corps à cette histoire longtemps restée invisible.

Balades contées animées par Marion Le Nevet ©MHT

Exposition "D'Algues en Arts"

Du 2 au 9 juillet 2021, la Maison des Hommes et des techniques a eu le plaisir d’accueillir l’exposition D’Algues en Arts réalisée par l’équipe IGEM Nantes 2020.

En 2020, une équipe d’étudiants de l’Université de Nantes a participé à l’IGEM (compétition internationale de biologie de synthèse organisée à Boston) et a remporté la médaille d’argent avec un projet sur les algues vertes.

L’accumulation d’algues sur les plages favorise la production d’un gaz mortel pour un grand nombre d’organismes vivants. Face à cette problématique locale à la fois environnementale, sanitaire et aussi économique, l’équipe a imaginé une machine biologique capable de s’attaquer aux algues vertes afin de limiter leur émission d’hydrogène sulfuré.

Pour aller plus loin, les étudiants ont réalisé une exposition sur ce sujet (avec la participation d’une dizaine d’artistes) que le public a pu découvrir durant toute une semaine. Cet évènement fut l’occasion de sensibiliser le public à la science et aux questions environnementales.

Conférence "A quoi ressembleront les navires du futur ? "

Vendredi 9 octobre 2020 – 14h30

Dans le cadre de la Fête de la Science et en lien avec son exposition temporaire « La Face cachée des hélices », la Maison des Hommes et des Techniques a eu le plaisir d’accueillir une conférence sur les nouveaux modes de propulsion.

Aujourd’hui, 80% des échanges mondiaux sont réalisés par voie maritime. Par conséquent, ce secteur consomme à lui seul 7% du pétrole mondial. Les acteurs internationaux du transport maritime conventionnel se sont engagés à réduire les émissions de CO2 du secteur de 50% à l’horizon 2050.
Face à cela, des entreprises innovantes du grand ouest commencent à émerger et proposent de réutiliser la propulsion du vent pour réinventer une navigation durable et moins polluante. Voiles propulsives articulées, étude des routages météorologiques et particulièrement des vents marins, … autant de pistes vers les navires de demain.

Cette conférence a eu pour objectif de faire se rencontrer le public et des porteurs de projets afin de montrer que les enjeux écologiques amènent les entreprises à innover et à trouver des solutions techniques aux défis de demain. Nous avons donc accueilli pour cette rencontre deux entreprises :

  • NEOLINE est un armateur nantais centré sur la transition énergétique qui propose une offre de transport maritime à très faible impact environnemental. Son navire-pilote, le Neoliner permettra, grâce à sa propulsion principale vélique et une conduite responsable jusqu’à 90% de réduction d’émissions sur une nouvelle ligne transatlantique dès 2022.
  • Zephyr et Borée est une entreprise qui a pour objectif la création d’un navire hybride mêlant voiles et moteur. Canopée est le premier navire hybride de l’entreprise et devrait être mis à l’eau en 2022. Par ailleurs, l’entreprise fait des recherches sur la propulsion à l’hydrogène.

Cette rencontre fut animée par Bertrand Alessandrini, directeur du développement et des relations industrielles à l’ECN (Ecole Centrale de Nantes) et chercheur au Laboratoire de recherches en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique.

Pour en savoir plus : https://www.neoline.eu/ et https://zephyretboree.com/

Conférence "De l'origine de nos ordinateurs : la machine de Turing"

Mardi 6 octobre 2020 – 16h

Dans le cadre de la Fête de la Science, la Maison des Hommes et des Techniques a eu le plaisir d’accueillir une conférence sur l’origine de la création de nos ordinateurs.

Marc Raynaud, ancien enseignant de mathématiques, a mis au point un prototype de la fameuse machine de Turing, imaginée par le célèbre mathématicien et logicien britannique Alan Turing en 1936. Ce prototype a une renommée internationale, il est en effet le seul à fonctionner dans le monde. La machine de Turing est à l’origine de la création de nos ordinateurs.

Dans un premier temps, Marc Raynaud a projeté un film d’une trentaine de minutes réalisé par l’INRIA et le CNRS et présentant la vie d’Alan Turing (vous pouvez le retrouver ici); puis il a présenté son prototype. La mise en marche de cette machine rudimentaire a eu pour objectif, d’une part, de faire comprendre le concept d’algorithme, sur lequel repose le fonctionnement des ordinateurs et, d’autre part, de mettre en évidence les extraordinaires capacités d’un système aussi élémentaire.

Pour en savoir plus : https://machinedeturing.com/

Fête de la Science 2020

Du vendredi 2 octobre au lundi 12 octobre 2020.

Depuis plusieurs années, la Maison des Hommes et des techniques a le plaisir de participer à la Fête de la Science. Cette année, la MHT a accueilli plusieurs projets et vous a également proposé plusieurs événements.

Pour cette nouvelle édition de la Fête de la Science, la MHT vous a proposé de :

Jeu de piste - Chasse numérique sur les pales d'hélices

Dans le cadre de la Fête de la Science 2020, une application sur téléphone de jeu de piste a été réalisée par les élèves du lycée Eugène-Livet.

Sobrement intitulé « FDS2020 » (pour Fête de la Science 2020), ce jeu de piste prend place dans notre exposition temporaire La face cachée des hélices, et fonctionne sur le principe de la réalité augmentée : lorsque vous scannez certains points ou images précis de l’exposition, de brèves informations sur ces derniers apparaissent sur votre écran !

Pour les plus curieux d’entre vous qui souhaitent découvrir les secrets de ces objets énigmatiques et parfois impressionnants, venez tester ce jeu de piste ! 
Pour cela, téléchargez l’application sur votre téléphone en scannant le QR Code ci-contre.
Bonne chasse aux pales d’hélices !

Conférence "L'OIT face aux mutations du travail"

Jeudi 24 septembre 2020 – 18h

Dans le cadre de la Saison des Droits Humains, la Maison des Hommes et des techniques et le Centre d’histoire du travail ont accueilli Cyril Cosme, le Directeur France de l’Organisation Internationale du Travail, pour une rencontre autour de cette thématique.

Depuis de nombreuses décennies, le travail change, les organisations du travail ont sans cesse été modifiées pour réduire les coûts de main d’œuvre et rechercher toujours plus de rentabilité.

Dans ce contexte, on peut citer les modes de management, les rythmes de travail, le développement de la précarité via l’intérim, le temps partiel imposé, les CDD. Plus récemment, l’auto entreprenariat, l’ubérisation viennent percuter la notion même de salariat.

Cette rencontre fut l’occasion de voir quelle est l’analyse de l’Organisation Internationale du Travail face à ces multiples mutations du travail et de quels moyens elle dispose pour promouvoir le travail décent dont elle se fait l’avocate.

Pour (ré)écouter la conférence : https://www.alternantesfm.net/magazine-redaction/rencontre-avec-cyril-cosme-o-i-t/

Découvrez sur notre page Agenda tous nos évènements.

Retrouvez les actualités de la Maison des Hommes et des Techniques sur nos réseaux sociaux (Facebook et Twitter) et également sur notre Lettre d’informations !