Editions de la MHT

La Maison des Hommes et des techniques occupe une mission peu connue pour une association patrimoniale : l’édition et la publication ses propres ouvrages. Vous trouverez sur cette page à la fois les objectifs de cette mission et les ouvrages déjà publiés.

Informations pratiques

Maison des Hommes et des techniques
Bâtiment Ateliers et Chantiers de Nantes
2 Bis Boulevard Léon Bureau
44200 NANTES
Tél. 02 40 08 20 22
mht.nantes@wanadoo.fr

Lancement de l'ouvrage "Bâtisseurs de navires" en 20 septembre 2019.

Dès les débuts de l’association, les bénévoles ont souhaité mettre en valeur leurs expériences et leurs connaissances à travers des ouvrages sur différents sujets. A travers cette démarche, ils sauvegardent leurs témoignages, leurs visions sur leur travail, sur les chantiers et sur leur histoire sociale.

Editer ses propres publications permet d’être au cœur de la rédaction du contenu et de la chaîne de production du livre. Ces éditions au sein de la MHT assurent une médiation écrite de qualité sur les sujets des chantiers navals nantais et du travail ouvrier.

Ouvrages publiés et disponibles :

Bâtisseurs de navires

Résumé : Dans une première partie, Léon, un ouvrier fictif de la Navale, raconte au lecteur la vie sur les chantiers. On y découvre les différents métiers, l’ambiance et le langage propres aux chantiers, et la forte solidarité entre ouvriers. Dans une seconde partie, un récit plus concret permet au lecteur de comprendre les savoir-faire des travailleurs, les conditions de travail, la formation ou encore le système hiérarchique.

Projet derrière le livre : A l’origine Jean Relet, alors président de la MHT, souhaite approfondir la réflexion sur l’existence de la culture de la Navale. A partir de témoignages d’ouvriers et de techniciens sur leurs expériences et leur vie sur les chantiers, l’ouvrage s’est construit pour mettre en valeur cette culture commune à l’ensemble des travailleurs des chantiers navals, basée sur la solidarité et le collectif.

Bâtisseurs de navires, Vivre et travailler dans la Navale Nantaise des années cinquante à 1987, par Marie-Louise Goergen, Loïc Rousselot, Patrick Servain. Nantes : Editions Maison des Hommes et des techniques, 2019. 12€.

Mise à l'eau et lancement des navires

Résumé : Grâce à son expérience et à ses recherches, l’auteur aborde successivement l’évolution des techniques et appareillages pour la construction et le lancement de navires, les techniques de lancement et également les calculs de lancement. En s’appuyant sur de nombreuses illustrations, dont des dizaines de dessins et de schémas originaux, il montre les progrès et changements des techniques par plusieurs cas concrets de mise à l’eau.

Projet derrière le livre : Grand spécialiste des techniques de lancement de navire, Gérard Tripoteau, ancien dessinateur et vice-président de l’Association histoire de la construction navale à Nantes (AHCNN) a réuni tout son savoir dans un mémoire.

Mise à l’eau et lancement des navires, Mémoire rédigé par Gérard Tripoteau, Nantes, AHCNN, 2013, 273 pages, de nombreuses illustrations et dessins, 20€.

La vie ordinaire d'un soudeur

Résumé : Ce livre raconte la vie de Pierre Rousselot, ouvrier soudeur à la Navale nantaise entre 1952 et 1982. Il y décrit son quotidien, son métier, ses savoir-faire, et ses conditions de travail. Il y transmet toute la mémoire d’un métier et des chantiers, au travers de ses souvenirs sur les pratiques collectives, les rituels et les luttes ouvrières de ces années-là. S’il évoque la saga familiale, l’exode du Morbihan de la petite forge paternelle vers l’usine à Nantes, il souligne aussi la place qu’a tenue Marie, son épouse, la vie familiale et ses travaux de couturière.

Projet derrière le livre : Pierre n’est pas un ouvrier anonyme : c’est le père d’un des auteurs qui ont transcrit une série de longs entretiens. Sorte d’hommage rendu par le fils à ce père qui n’avait jamais évoqué au sein de la famille son travail, ce livre est surtout l’occasion pour Pierre le soudeur de restituer l’unité de son univers familial et professionnel. Ce récit, où entre les mots se glisse la rumeur des ateliers des Chantiers, constitue un témoignage passionnant d’une vie ouvrière « ordinaire ».

La vie ordinaire d’un soudeur, Pierre Rousselot raconte ses trente ans dans la Navale, Loïc Rousselot et Patrick Servain, Nantes, Maison des Hommes et des techniques, 2013, 96 pages, une cinquantaine de photos et d’illustrations, 10€.

Fermetures de boîtes… et après ?

Résumé : Résumer cinq jours de débats autour des thématiques sur les fermetures d’entreprises et l’avenir des travailleurs est la volonté de cette publication. La souffrance d’hommes et de femmes, liée à la perte du salaire et à la mise en cause de leurs compétences et leur savoir-faire, à la perte du collectif et la non-reconnaissance sociale, à l’arbitraire des « décideurs » et l’absence d’interlocuteurs, s’y exprime. Sont également abordés les incidences sur la santé physique et mentale des salariés, leurs moyens de se défendre en agissant collectivement, leurs façons de rebondir, le rôle des différents acteurs confrontés aux licenciements massifs, ainsi que l’indispensable travail de mémoire.

Projet derrière le livre : En mars 2005, la Maison des Hommes et des techniques a réuni dans ses murs les représentants d’associations de salariés d’entreprises qui ont fermé. Durant cinq jours, ils ont débattu des causes et conséquences des « fermetures de boîtes » avec des chercheurs et autres professionnels. Ce condensé se veut un hommage à ceux qui ne cessent de se battre en inventant des outils aussi variés qu’efficaces pour survivre à un licenciement collectif et à une fermeture d’usine.

Fermetures de boîtes… et après ?, Maison des Hommes et des techniques et les Éditions du Centre d’histoire du travail, 2007, 212 pages, 15 €.

Des navires et des hommes

Résumé : Yves Rochcongar nous offre un reportage historique au cœur de cette aventure humaine et technologique qu’est la longue histoire des chantiers navals du pays nantais et le renouveau des Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire. Il remet en scène les hommes qui façonnèrent cette industrie urbaine, les premiers charpentiers de navires au grand siècle, les ingénieurs, traceurs, dessinateurs, riveurs, les entrepreneurs du XXe siècle, comme les militants ouvriers qui défendirent jusqu’au bout ce géant industriel.

De la marine à voile et en bois jusqu’à la vapeur et au fer du XIXe siècle, des premières aides de l’État sous Colbert aux concentrations industrielles modernes, l’histoire des chantiers que voici privilégie les éclairages et les portraits vivants, les archives inédites et les témoignages. Avec près de deux cents gravures, vieilles photographies ou plans d’époque, le lecteur découvre ce qui fut le visage de Nantes et de Saint-Nazaire, avec ses lancements de navires, ses luttes ouvrières et la diversité de ses chantiers.

Projet derrière le livre : Yves Rochcongar, ancien journaliste à Ouest-France en charge de la rubrique sociale pendant 25 ans, a vécu les dernières années et la fermeture de Dubigeon en 1987. Passionné par l’histoire industrielle au XXème siècle, il partage ici ses connaissances avec la MHT.

Des navires et des hommes, De Nantes à Saint-Nazaire, deux mille ans de construction navale. Par Yves Rochcongar, Nantes, Éditions Maison des Hommes et des techniques et Centre d’histoire du travail, 1999, 192 pages, 20€.

Pour acheter un ou plusieurs de ces ouvrages, retrouvez-les à l’accueil de la MHT dans l’espace librairie ou passez commande. En remplissant le Bon de commande des Editions MHT téléchargeable ici, indiquez les ouvrages qui vous intéressent, joignez un chèque correspondant au montant (en comptant les frais de port indiqués) et adressez l’ensemble à l’adresse suivante :

Maison des Hommes et des techniques
Ateliers et Chantiers de Nantes
2bis, boulevard Léon Bureau
44200 Nantes

Découvrez également notre centre de documentation pour enrichir vos recherches sur les thèmes des chantiers navals nantais, et aussi de la construction navale et des industries nantaises.

Retrouvez les actualités de la Maison des Hommes et des Techniques sur nos réseaux sociaux (Facebook et Twitter) et également sur notre newsletter !