Dans la peau d’un.e ouvrier.e des chantiers navals au début du XXe siècle

L’histoire commence en 2017 lorsque la Maison des Hommes et des techniques reçoit un don inestimable : plus d’un millier de fiches du personnel contenant des informations sur les ouvrier.e.s des chantiers navals au début du XXe siècle.

La Maison des Hommes et des techniques et le Centre d’histoire du travail décident de créer le parcours pédagogique Dans la peau d’un.e ouvrier.e des chantiers navals, et de le proposer dans le cadre de l’Éducation Artistique et Culturelle de la ville de Nantes et Rezé; pour mettre en valeur cette histoire et ainsi proposer aux élèves de s’identifier à des ouvrier.e.s ayant vraiment existé.

Le projet

Objectifs :

Les fiches du personnel sont une source inestimable d’informations sur les ouvrier.e.s du chantier naval : lieu d’habitation, l’évolution professionnelle, la situation familiale, les accidents du travail… Ces fiches sont des portes d’entrée parfaites pour parler des conditions de vie ouvrière dans le Nantes au début du XXe siècle et de ses industries.

Les élèves sont aussi amenés à étudier les quartiers dans lesquels les ouvrier.e.s vivaient (Chantenay, Quai de la Fosse, Chaussée de la Madeleine, Pirmil, Trentemoult, Ile de Nantes, Pont-Rousseau).

Par le biais des différents autres documents présentés durant le parcours, les élèves s’interrogent également sur des éléments très concrets de la vie de ces ouvrier.e.s tels que le temps de travail, les modes de consommation, la santé, mais aussi l’organisation des luttes pour l’obtention des grands acquis sociaux qui ont marqué l’époque.

Les thématiques abordées amènent naturellement l’élève à s’interroger sur l’évolution de la société française durant le XXe siècle et à observer l’impact de cette histoire sur la France d’aujourd’hui.

Déroulé :

Etape 1 – Sur les traces de Pierre et Ilda, travailleur.euse.s de la Navale

Cette visite commentée sur les traces de Pierre Barbier et Ilda Bariller, travailleur.euse.s des chantiers navals dans les années 1920 a pour objectif de familiariser les élèves au monde industriel de l’époque. Sont évoqués les conditions de travail, les métiers mais aussi les combats de l’époque. Au terme de la visite, les élèves reçoivent un fac-similé de la fiche du personnel de leur ouvrier.e ainsi qu’un livret « fil-rouge » pour regrouper leurs différentes informations sur différentes thématiques tels que les métiers, la situation familiale ou l’habitat.

Etape 2 – La vie ouvrière au travers des archives

En partenariat avec le Centre d’histoire du travail, les Archives municipales de Nantes et les Archives municipales de Rezé, les élèves travaillent sur différents documents authentiques ou fac-similés. Les thématiques abordées ont pour objectif d’introduire de nouvelles informations concernant la vie quotidienne des ouvrier.e.s ainsi que sur l’histoire du monde ouvrier au début du XXe siècle.

Comment se nourrissent les ouvrier.e.s ? Comment se soignent-ils.elles ? Comment se mobilisent-ils.elles et que risquent-ils.elles ? Les élèves sont ainsi amenés à travailler sur la répression syndicale, les coopératives ouvrières de consommation, les bourses du travail, les revendications, les droits des femmes et les sociétés de secours mutuels.

Cet atelier archives se termine par une visite des magasins d’archives du CHT afin de sensibiliser les élèves à la conservation de documents anciens

Etape 3 – Restitution du travail des élèves

A partir des découvertes faites lors de la visite et l’atelier archives, les élèves, accompagné.e.s par les enseignants prolongent le travail en classe en réalisant notamment une production. Les fiches du personnel se veulent une porte d’entrée dans l’histoire ouvrière. La production peut prendre différentes formes : affiches, autobiographies, BD, panneaux d’exposition… Le temps de la restitution est l’occasion pour les élèves de présenter leurs travaux aux classes des autres établissements participants.

En raison de la situation sanitaire actuelle, la restitution physique en présence de toutes les classes participantes n’a pas pu avoir lieu.
Nous vous proposons donc de découvrir les réalisations des élèves par l’exposition virtuelle ci-dessous.

Réalisations des élèves

N’hésitez pas à cliquer sur les images pour visualiser les affiches en grand !

Ecole de la Mulotière
Ecole de la Mutualité

Nous remercions chaleureusement toutes les écoles nantaises et rezéennes ayant participé à ce parcours pédagogiques :
Ecole Jacques Tati, Ecole Jean Zay, Ecole de la Mutualité, Ecole du Coudray, Ecole de la Mulotière, Ecole Port au Blé, Ecole Château Sud, Ecole Salengro

Découvrez toutes nos offres pédagogiques sur la page « Accueil des scolaires » .

Retrouvez les actualités de la Maison des Hommes et des Techniques sur nos réseaux sociaux (Facebook et Twitter) et également sur notre Lettre d’informations !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.